string(62) "le-traitement-des-dasri-de-a-a-z/la-destruction-des-dasri.html"
string(1) "5"

La destruction des DASRI

2 modes de destruction existent : l’incinération et le prétraitement.

 

  • L’incinération consiste à brûler les déchets dans un four porté à une température importante (entre 900 et 1200°C).

Elle peut être réalisée dans une installation spécifique, une installation d’incinération de déchets dangereux ou une installation d’incinération des déchets ménagers et assimilés conforme aux prescriptions des arrêtés modifiés du 20 septembre 2002 relatifs à l’incinération ou la co-incinération des déchets.

La co-incinération des déchets d’activité de soins à risques infectieux dans une usine d’incinération d’ordures ménagères (UIOM) autorisée à cet effet est le mode d’incinération le plus répandu sur le territoire Français. Ces installations doivent faire l’objet d’une autorisation préfectorale au titre de la législation sur les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) et doivent répondre à des exigences d’exploitation et d’émissions strictes.

  • Le prétraitement par désinfection est une technologie alternative à l’incinération des déchets d’activités de soins à risques infectieux.

Selon les dispositions de l’article R 1335-8 du code de la santé publique, les déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés peuvent être traités par des appareils de désinfection de telle manière qu’ils puissent ensuite être collectés et traités par les communes et les groupements de communes (incinération notamment). Les techniques de compostage sont exclues en raison des caractéristiques et de l’origine de ces déchets. Les déchets issus de ce prétraitement par désinfection peuvent alors rejoindre le centre d’enfouissement ou être incinérés.

Les procédés de désinfection modifient l’apparence des déchets et réduisent leur contamination microbiologique. L’activité désinfectante fait appel à des procédés thermiques.