Accueil  >  Actus La Collecte Médicale  >  Comment se passe la collecte de vos DASRI ?

Comment se passe la collecte de vos DASRI ?

Partager cette page

24
janvier
Par Ninon Lhonoré

La gestion des Déchets d'Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) est un enjeu majeur pour les établissements de santé. Ces déchets, potentiellement dangereux, nécessitent une attention particulière pour assurer la sécurité des patients, du personnel soignant et de l'environnement. Cet article détaillé vous offre une vue complète sur les différentes étapes de la collecte de vos déchets, partant du tri jusqu’à l'élimination. Notre objectif est de vous fournir les informations clés pour une gestion efficace et responsable de vos DASRI.

Etape 1 : Classification et tri 

La première étape dans la gestion efficace des DASRI est leur identification précise dès leur production. La formation des professionnels de santé est essentielle pour distinguer ces déchets, prévenir la contamination croisée et simplifier leur traitement. Pour leur collecte, des contenants spécifiques, de couleur jaune et clairement étiquetés, sont utilisés pour éliminer toute confusion. Les DASRI varient en nature ; certains, comme les seringues, sont tranchants, alors que d'autres, tels que les pansements, sont simplement souillés. La réglementation impose une séparation de ces catégories pour un traitement spécifique à chaque type. Ainsi, nous offrons une gamme de contenants adaptés : les cartons pour les déchets mous, et les fûts et les boîtes à aiguilles pour les déchets piquants, coupants et tranchants. Toutefois, il est à noter que les fûts plastiques sont aptes à recevoir tous les types de DASRI. Ces contenants sont conçus pour être étanches et résistants à la perforation, réduisant ainsi les risques de fuite ou d'exposition accidentelle.

Etape 2 : Stockage sécurisé

Les DASRI doivent être stockés dans des zones spécifiquement désignées et à l'écart des autres types de déchets. Ces zones doivent être sécurisées pour éviter tout accès non autorisé. Le stockage doit se faire dans des conditions qui empêchent la prolifération microbienne. Cela peut inclure des contrôles de température ou d'humidité, garantissant que les déchets ne deviennent pas une source d'infection pendant leur stockage. De ce fait, la réglementation impose souvent une durée maximale pendant laquelle les DASRI peuvent être stockés avant leur traitement. Cela garantit qu'ils sont traités dans un délai approprié, réduisant ainsi les risques associés. Par exemple, pour une quantité de DASRI supérieure à 100kg / semaine la durée maximale entre l’évacuation des déchets du lieu de production et leur élimination définitive est de 72h, tandis que pour une quantité de DASRI inférieure à 15kg / mois, la durée maximale d’entreposage est d’un mois.

Etape 3 : Collecte et transport 

Seuls les véhicules spécialement agréés et équipés peuvent collecter et transporter les DASRI. Nos véhicules répondent à la réglementation ADR (transport de matières dangereuses) et sont conçus pour éviter toute fuite ou contamination pendant le transport. De plus, les personnes responsables de la collecte et du transport des DASRI doivent recevoir une formation spécifique. C’est pourquoi, nos collecteurs ont suivis cette formation afin qu’ils aient toutes les informations nécessaires au bon déroulement de la collecte. Cette formation garantit qu’ils sont conscients des risques et qu’ils connaissent les procédures à suivre en cas d'incident. À noter que chaque étape du processus, de la collecte au traitement final, doit être documentée. Cela permet une traçabilité complète des déchets, assurant que chaque lot est traité conformément à la réglementation.

Etape 4 : Traitement et élimination 

Les DASRI doivent être traités selon des méthodes approuvées par les autorités compétentes. Il existe deux méthodes en France, le prétraitement et l’incinération. Le prétraitement par désinfection permet de réduire jusqu'à 80% le volume des déchets, par déchiquetage ou par broyage. Après désinfection, ces déchets rejoignent la filière des ordures ménagères. La méthode que nous utilisons est l'incinération à 850°C car elle détruit efficacement les agents pathogènes et suivent ensuite la filière des déchets ménagers. Il est essentiel de préciser que le déchet ultime, appelé « le mâchefer », est utilisé pour les sous-couches de voieries. De plus, l’énergie crée par l’incinération est revalorisée. En d’autres termes, sur 100% de l’énergie crée lors de l’incinération des DASRI, 30% sert à faire fonctionner le site de traitement et 70% sert pour le réseau urbain avoisinant le site. Après le traitement, tout résidu restant doit être éliminé de manière sécurisée, conformément à la réglementation. Cela garantit que même les restes des DASRI ne posent pas de risque pour la santé ou l'environnement.

Etape 5 : Traçabilité des opérations 

La traçabilité des opérations est essentielle dans la gestion des DASRI. A La Collecte Médicale, nous utilisons un système de suivi rigoureux pour assurer la traçabilité complète des déchets, de leur collecte à leur élimination finale. Chaque étape du processus est enregistrée et documentée. Dès la collecte, chaque contenant de DASRI est marqué d'un code unique qui permet de suivre son parcours. Ce système de codification est essentiel pour garantir que chaque lot de déchets est traité conformément aux normes en vigueur. Les informations relatives à la nature des déchets, leur quantité, le lieu de collecte, la date et l'heure de la collecte, ainsi que les détails du transport et du traitement, sont systématiquement enregistrés. En tant que client, vous avez accès à l’espace abonné, qui vous permet de consulter ces informations dès que vous en avez le besoin. Cela vous permet de vérifier que vos déchets sont gérés de manière responsable et conforme à la réglementation.

La Collecte Médicale : votre partenaire dans le respect de la réglementation 

Au sein de La Collecte Médicale, nous nous positionnons comme un allié essentiel pour les établissements de santé face à la complexité de la réglementation des DASRI. Forts de notre expertise, nous offrons une formation continue à notre personnel, garantissant une mise à jour constante face aux évolutions réglementaires. Chaque établissement bénéficie d'une évaluation personnalisée de ses besoins, assurant une gestion des déchets adaptée et optimale. Au-delà de la simple collecte, nous nous engageons dans une démarche de sensibilisation, d'innovation et d'accompagnement, visant à transformer les défis réglementaires en opportunités pour un avenir plus sûr et durable.